Voir tous les articles

Le patrimoine à portée de clic

Image sans titre

Des cartes postales et le grand Coran de Gaudard Pacha. Des plans de la ville et le scénario de Fantomas signé de la main de Marcel Aymé. Des aquarelles et un courrier adressé par un vétérinaire de campagne à Louis Pasteur. Voici quelques-uns des documents aujourd’hui disponibles en ligne sur le nouveau site patrimoine-archives.grand-dole.fr. Ce portail internet donne accès aux fonds anciens de la médiathèque et des archives municipales.
Après un patient travail d’indexation, 16 000 objets et documents ont été numérisés et sont donc consultables directement sur le site. Plus globalement, le portail référence 86 000 documents. « Tous les documents n’ont pas vocation à être numérisés, explique Sylviane Sauge, responsable du département patrimoine écrit. Nous privilégions les éléments graphiques, estampes, cartes postales, photos mais aussi les manuscrits, les incunables (ouvrages imprimés en Europe avant 1501) et les lettres autographes. Nous avons même une lettre de Victor Hugo ! ».

Les époques s’entrechoquent

Liées à Dole, à son histoire et son territoire ou fruit du hasard d’une collection, toutes ces archives constituent une véritable mine de trésors. Lorsqu’on parcourt le site, les époques s’entrechoquent. Cet outil développé par le Grand Dole avec le soutien de l’Etat améliore le service rendu à l’usager – qui n’a plus besoin de se déplacer. Il va aussi faciliter et démultiplier le travail d’analyse et de recherche des historiens.
Enrichi de vidéos, le portail valorise en particulier deux fonds importants : la collection de cartes postales de Charles Velin (près de 6 000) qui permettent de visiter le Dole des années 1900 et le fonds légué à la SAP (Société des Amis de Pasteur) puis déposé à la médiathèque par Louis Pasteur Vallery-Radot, petit-fils de l’illustre savant et homme politique. Ce dernier rassemble pas moins de 13 000 objets et documents.
 

Bientôt en ligne

Les ressources disponibles sur le portail sont constamment enrichies. D’ici la fin de l’année, les internautes auront accès au cadastre Amoudru. Réalisé entre 1807 et 1813, ce cadastre divise la ville en 26 sections et fourmille de détails sur chaque parcelle. En cours de numérisation, la presse doloise de 1840 à 1940 sera également mise en ligne.